Skip Navigation LinksAccueil > Comandar > Istòria literària
Istòria literària

Le mouvement des idées politiques en Gascogne   2,00 €
Brasquet G
(1978. 93 p. 16 x 23.0)
Mémoire présenté devant l'Institut d'Etudes politique de Bordeaux.
Pour ceux qui se posent la question de savoir comment se situe, sur l'échiquier politique français, la contestation ré gionaliste, ce livre apporte des éléments de réponse.

L'amour courtois des troubadours à Fébus - Flamenca   2,00 €
Actes des rencontres-communications de Image/imatge 1994 à Orthez, coordonnés par J.-P. Darr
Editions Per Noste- 1995. Orthez, 21 X 15. 155 p. couv. ill.
Le festival annuel image / imatge d'Orthez s'est doublé en 1994 d'un colloque qui a réuni huit éminents spécialistes du Moyen Âge occitan. Ce colloque s'est tenu à l'occasion de la présentation du film de Michel Gayraud Flamenca.

Après avoir découvert Flamenca, ce roman médiéval occitan, dans la projection du film, Per Noste a voulu que le public puisse en garder un souvenir moins fugitif. C'est la raison de cette publication. Nous retrouvons Flamenca au travers des textes de Michel Gayraud, Yves Rouquette et Mescedes Brea.
Pierre Bec et Marie-Françoise Notz élargissent le récit à d'autres troubadours. Puis avec Jean Salles-Loustau et Maricarmen Gòmez Muntané, nous nous retrouvons à la cour de Gaston Fébus. Jean-Jacques Castéret, musicologue, nous fait pénétrer plus avant dans cette cour en nous parlant des musiciens qui la fréquentaient. Robert Lafont relie ces deux mondes dans un admirable texte sur l'Aquitaine créatrice où le public apprendra du nouveau sur les origines de la Chanson de Roland.

La bouts de la tèrre   2,00 €
Grosclaude David
(1979 66 p. 21 x 14,5.0)
Une tentative de presse régionaliste en Béarn au début du siècle : « La bouts de la tèrre ». Mémoire présenté à l'Institut d'Etudes politiques de Bordeaux.
De 1910 à 1914, Palay et Camelat publièrent un hebdomadaire entièrement rédigé en occitan qui connut un réel succès. La Grande Guerre mit fin à l'entreprise. David Grosclaude analyse les conditions de la parution du journal, l'accueil du public et les orientations politiques que lui donnèrent ses auteurs. Cet ouvrage vient combler une lacune dans l'histoire de la presse occitane et béarnaise.